LAMOTTE PROMOTEUR FAIT ENTRER L’ART DANS SON ENTREPRISE, AVEC CIMENTS

Publiée le 01 Février 2018 dans Événement

Le promoteur immobilier rennais Lamotte publie un livre de photos artistiques, Ciments. Engagée dans une démarche de mécénat, l’entreprise a accueilli en résidence la photographe Élodie Guignard. Elle a mis sa patte artistique dans ce projet qui visait à faire connaître, sous un nouveau jour, chaque collaborateur du groupe Lamotte. Un projet insolite.

« UNE PARCELLE DE POÉSIE DANS LE MONDE DU TRAVAIL »
Les 250 collaborateurs employés par le Groupe Lamotte ont joué le jeu ! Ils se sont dévoilés sous un nouveau jour, grâce à l’œil artistique de la photographe Élodie Guignard. Accueillie en résidence au sein des treize agences Lamotte en France, pendant six mois, elle a laissé parler les cœurs, les envies et les personnalités, captant au passage ces clichés uniques. L’objectif était, pour le Groupe Lamotte, de faire « surgir une parcelle de poésie dans le monde du travail ». Logique pour cette entreprise du secteur de l’immobilier, qui met au quotidien l’humain au cœur de ses projets et de ses process de travail. 

UNE APPROCHE RÉSOLUMENT ARTISTIQUE
Fin 2016, le Groupe Lamotte a lancé un appel à projets pour faire entrer l’art dans son entreprise. Elle a travaillé pour cela avec l’association rennaise Les Ailes de Caïus, qui développe et soutient des projets culturels afin de promouvoir l’art contemporain, notamment au sein des entreprises grâce au mécénat. Élodie Guignard a ainsi été choisie pour intégrer la poésie personnelle de chaque salarié sur son lieu de travail. Avec chacun des 250 collaborateurs du Groupe, et selon leur personnalité, leur intimité, la photographe a préparé une mise en scène, avec ou sans accessoire, sur son lieu de travail ou même plus souvent en extérieur. Il en résulte une œuvre, rythmée d’univers différents, riche de sa variété. Ensemble, les salariés ont donc construit Ciments, un ouvrage atypique.

Ce livre, Ciments, est la première pierre d’un édifice dont l’élaboration sera réfléchie par le Groupe Lamotte autour de l’art en entreprise.

Dans la postface de l’ouvrage, le président du Groupe Lamotte, Jean-Marc Trihan, estime que l’art et l’entreprise constituent « une combinaison gagnante. […] Comment permettre à chaque collaborateur de croire en lui, en sa personnalité, en sa valeur ajoutée ? Nous avons fait le pari que l’art pouvait faire émerger les énergies individuelles, stimuler la créativité et renforcer la cohésion des équipes. Élodie a libéré l’expression individuelle. Son travail a mis chacun d’entre nous à l’honneur. Elle nous a rendus plus humains […]. Nous communiquerons ensemble désormais autrement. »

LA PHOTOGRAPHE, ÉLODIE GUIGNARD
Installée à Paris, Élodie Guignard est photographe et auteur. Elle est diplômée de l’École nationale supérieure d’Arles et a notamment réalisé un projet photographique avec les compagnons d’Emmaüs, intitulé Les Magnifiques. Sa particularité : elle fait poser ses sujets dans des lieux au caractère intemporel, inventant de nouvelles formes, cherchant un contact avec ce qui l’entoure.

Selon Loïc Bodin, directeur artistique des Ailes de Caïus, « Élodie Guignard ne prend pas de photos. Prendre n’est pas dans son vocabulaire. Élodie travaille pour que son modèle lui donne. On pourrait dire qu’elle « reçoit » son image. Dans son travail en résidence réalisé au sein du Groupe Lamotte, Élodie a eu une approche sensible, proposant aux gens de se dévoiler, une part de leur personnalité qui n’entre pas toujours dans l’entreprise. Tous sont présents égaux. La douceur d’Élodie a joué un rôle primordial dans l’aventure. »

À PROPOS DES AILES DE CAÏUS
Les ailes de Caïus est une association Loi 1901 d’intérêt général dans le champ de la création contemporaine (arts plastiques, photographies, vidéos…) et de l’édition d’art. Depuis 9 ans elle développe son expérience dans la conduite de projets artistiques innovants, alliant résidences d’artistes, dans le territoire et en entreprise, expositions, éditions et films. Des projets qui fédèrent partenaires publics et privés.

Partager l'actualité

Retour aux actualités